Résultats BacAvec 767 600 candidats pour 677 300 bacheliers, le baccalauréat 2018 affiche un taux de réussite de 88,2%. Votre établissement est-il un bon élève ?

Nous vous proposons de consulter ses résultats, à partir des critères établis par l'Education nationale.

Dans nos tableaux, disponibles à la fin de cet article, nous avons choisi d'afficher trois des indicateurs principaux du ministère :

le taux de réussite, qui mesure la proportion d'élèves reçus à l'examen du baccalauréat ;

le taux de mentions, qui mesure la proportion de bacheliers ayant obtenu une mention parmi ceux ayant passé le baccalauréat ;

le taux d'accès seconde-bac, qui mesure, pour un élève, la probabilité qu'il obtienne le baccalauréat à l'issue d'une scolarité entièrement effectuée dans le lycée (donc de la seconde à la terminale), quel que soit le nombre d’années nécessaires.

Comment s'y retrouver ? Pour pouvoir évaluer les performances de votre lycée, ces trois indicateurs sont mis à l'épreuve de la "valeur ajoutée" qu'apporte l'établissement aux élèves.

Le taux de réussite réel est ainsi comparé au taux attendu dans un lycée qui serait composé du même genre d'élèves (âge, origine sociale, sexe et niveau scolaire à l'entrée au lycée). Un lycée qui...

mois 03 2019Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation touchant le territoire du Saulnois.

Depuis quelque temps vous avez pu découvrir dans le menu de droite une nouvelle rubrique :" PROPOSEZ-NOUS VOS MANIFESTATIONS ICI"

...

Le foyer rural de Val de Bride vous propose une visite à la fête de la Jonquille à Gérarmer le dimanche 7 avril 2019.

Départ en car devant la salle polyvalente à 8h30 avec retour vers 18h30.

Tarifs Bus :
5€ pour les adhérents au foyer rural de VdB ou 20 € pour une famill adhérente de 4 personnes ou plus  21 € pour les non-adhérents.

 

Tarifs Entrée à la fête :
15€ gratuit pour les moins de 12 ans.

Réservation obligatoire, mais il y a encore de la place, il est temps de vous inscrire.

Inscription jusqu'au 23 mars 2019 · Marie Mattès 06 81 26 19 17

...

image src image src cat6.1Ce jeudi14 mars 2019 à partir de 18h une conférence autour de "L’image saint Alexis" de Georges de La Tour au Musée Georges de La Tour, Vic-sur-Seille par Pierre-Hippolyte Pénet, Conservateur du patrimoine, Chargé des collections XVème-XVIIIème siècles au Palais des Ducs de Lorraine – Musée Lorrain.

À l’occasion du prêt de La Découverte du corps de Saint Alexis d’après Georges de La Tour durant les travaux de rénovation du palais ducal au musée Georges de La Tour de Vic-sur-Seille, Pierre-Hippolyte Pénet reviendra sur les circonstances de la commande de cette oeuvre par Henri de La Ferté-Senneterre, gouverneur du duché de Lorraine durant l’occupation française du règne de Louis XIII et gourmand amateur des toiles du célèbre peintre lorrain.

Tarif : 2€

Musée Georges de La Tour
Place Jeanne d’Arc
57630 Vic-sur-Seille

Renseignements
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | 03 87 78 05 30

Source : www.musee-lorrain.nancy..fr

...

5g tue aurelien barrau 1"La 5G tue" : l'astrophysicien Aurélien Barrau tire la sonnette d'alarme.

Dimanche 10 mars 2019, sur son profil Facebook, l’astrophysicien a de nouveau frappé fort en consacrant un post à l’arrivée prochaine de la 5G. Une nouveauté qui, selon lui, illustre à elle seule cette manie suicidaire que l’homme a de vouloir aller toujours plus vite, quitte à tout massacrer sur son passage…

Pour lui, c’est bien simple, « la 5G tue ».

« On prépare donc le réseau téléphonique 5G. Activement. Avec frénésie et impatience ! Pour un temps de latence un peu amoindri et la certitude que les vidéos YouTube seront visibles « outdoor » sans la moindre interruption, nous allons déployer d’innombrables antennes, détruire les précédentes, tout renouveler – sans doute en de multiples exemplaires, opérateurs disjoints obligent…
Voila l’archétype de ce qui mène au désastre. Notre incapacité structurelle à dire « ça suffit, nous n’avons pas besoin, pas envie, de cette débauche insensée ; nous refusons cette idée létale suivant laquelle tout ce qui est technologiquement possible doit être effectivement réalisé, pour la jouissance mortifère de la consommation pure »
La question n’est PAS de savoir s’il faut construire des centrales nucléaires ou des éoliennes pour alimenter tout cela. Elle consiste à comprendre comment endiguer cet hubris suicidaire de création de besoins matériels qui prévalent sur les ravages insensés que leur mise en acte induisent nécessairement sur le vivant. Même avec une source d’énergie parfaitement « propre », l’effet du déploiement serait dramatique.
La 5G tue. Non pas à cause des effets des ondes sur la santé humaine. Mais en tant que création artificielle d’un besoin arbitraire aux conséquences dévastatrices. On ne PEUT PLUS continuer à faire « comme si » ces folies n’avaient pas de conséquences. Nous avons DéJà tué 70% du vivant (avec presque aucun réchauffement climatique). Préfère-t-on la vie ou le débit du réseau téléphonique? C’est (presque) aussi simple que cela.

Source : POSITIR

...

Articles anciens archivés

Utilisez aussi le moteur de recherche interne au site (en haut à gauche sous la météo)  pour retrouver un article