Pages de PDF Complet edition de sarrebourg 20180628 600Voici une reconnaissance écrite du Républicain Lorrain qui doit particulièrement satisfaire les Dieuzois !

Après le choix de Château-Salins comme siège de la Communauté de Commune du Saulnois, de Vic-sur-Seille pour l'installation du Musée Georges de La Tour (Musée de France et musée départemental), Dieuze se voit reconnaître son rang depuis longtemps mis en avant par son maire Fernand Lormant, premier Vice-président du Département, un temps contestataire sur ce sujet lors des conseils communautaires de la CCS, ayant même prôné la scission de cette EPCI avec d'autres élus du bassin de vie de Dieuze.

Autre déclaration dans ce court article que vous pouvez consulter en cliquant sur l'image ci-contre :le  Républicain Lorrain n'abandonne pas le Saulnois, bien au contraire. Quelqu'un en aurait-il douté !?

 

 

 

...

vincent tele matin Dans son article d'hier "Roger Richard entre au Musée" Grain de Sel soulevait la question cruciale pour la vie du Musée de Vic-sur-Seille :

On attend toujours le nouveau conservateur pour diriger l'établissement, on attend aussi la nouvelle exposition temporaire de qualité qui relancera la fréquentation et le plan de  communication qui permettra d'informer le public potentiel de venir au musée Georges de La Tour...

Comme un clin d'œil, ce matin sur France 2 dans Télé Matin, un enfant du Saulnois faisait parler de l'exposition dont il est le commissaire et qui connait un énorme succès... à Valenciennes !

Si vous avez raté cette émission en voici un extrait qui montre que même un musée de province peut faire l'objet d'un reportage sur une chaîne TV nationale et surtout peut intéresser le British Museum !

Cliquez sur l'image ci-dessous :

expo 600

 

 

 

...

06 2018Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation touchant le territoire du Saulnois.

Depuis quelque temps vous avez pu découvrir dans le menu de droite une nouvelle rubrique :" PROPOSEZ-NOUS VOS MANIFESTATIONS ICI"

...

lezeyConseiller municipal depuis 1965 et maire depuis 2001 Christian Henrion démissionne à 77 ans de ses fonction de maire et de conseiller pour des raisons de santé.

Ce départ va nécessiter une nouvelle élection municipale complémentaire, le conseil devant être au complet pour élire le nouveau maire !

Nous souhaitons à Christian Henrion que ses problèmes de santé soient vite résolus, soulagés d'une charge qu'il acquittait avec cœur et talent.

Cette commune, de 98 habitants actuellement, a un passé riche.

On y a retrouvé les traces d'une imposante villa gallo-romaine.

Au Moyen Âge, c'était un fief de l'abbaye cistercienne de Haute-Seille (Cirey-sur-Vezouze) et de l'abbaye de Remiremont qui l'échangea contre d'autres possessions à l'abbaye de Salival.

Un acte rédigé vers 934 par l'abbesse de Remiremont Giselle fait allouer de l'argent pour célébrer la mémoire des habitants de Lezey qui auraient été mis à mort par des troupes étrangères.

L'abbaye de Salival exploita la saline de Saléaux, située à la frontière avec la commune de Ley. En 1268 elle est cédée à l'évêché de Metz. Elle était alimentée en bois par le canal de flottage de Moyenvic, qui suivait le lit du Nard depuis les étangs de Donnelay et d'Ommeray.

Lezey appartenait au temporel de l'évêché de Metz.

Le village est totalement détruit pendant la Guerre de Trente Ans, on a retrouvé par la suite les ruines de deux châteaux et des restes d'habitations éparses qui laissent supposer que le village était jadis plus étendu.

Avant 1661 Lezey appartient à la prévôté d'Einville, puis le traité de Vincennes entre Louis XIV et Charles IV de Lorraine du 28 février 1661 prévoit la cession à la France d'un chenal d'une demi-lieue de large entre Metz et Phalsbourg. La commune devient alors une possession française et fait partie du bailliage de Sarrebourg.

Par la suite, la bourgade dépend du bailliage de Sarrelouis et de la généralité de Metz, elle reste régie conformément à la coutume de Lorraine.

En 1790 Lezey appartenait au canton de Marsal, en 1801 au canton de Vic.

Au nord-ouest du village, une tour de Chappe a été en service entre 1798 et 1852. Elle servait de relais entre Vic-sur-Seille et Marimont sur la ligne Paris-Strasbourg.

En 1820, la commune faisait 798 hectares sur lesquels 527 étaient consacrés aux labours, 167 aux prairies, et 3 aux vignes. Elle comptait 230 habitants, représentant 46 foyers. Le bourg comptait 42 maisons et un moulin. On y extrayait de la tourbe et la commune de Ley était alors une annexe6.

Elle s'est nommée Litzingen pendant l'annexion allemande de 1871-1918.

 

...

tombola marsal 600Célèbre pour sa qualité à peine irréprochable, la pelouse de l'ESM va faire peau neuve pour la 1ère fois de sa vie !

N'attendez plus et soutenez les Marsalais en achetant des tickets de tombola à 2€.

De splendides lots sont à gagner (Cliquez sur l'image).

Tickets disponibles auprès des joueurs et des partenaires du club.

Tirage au sort le jour de la Brocante de Marsal, le 15 juillet 2018.

Le projet est grand mais ensemble nous y arriveront.

...

Articles anciens archivés

Utilisez aussi le moteur de recherche interne au site (en haut à gauche sous la météo)  pour retrouver un article