GDLT 1mpUne grande et bonne nouvelle sur le site de Moselle Passion, la réouverture du Musé Georges de la Tour ce samedi 10 février.

Première animation jeune public le 14 février de 14h30 à 16h "L'hiver est là" (voir ici)

Horaires d'ouverture 2018
    • Ouverture du 10 février au 16 décembre
       
      De 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h00 du mardi au dimanche (et jours fériés)

      Fermeture les lundis et le 1er mai

    • Tarifs

      Plein tarif : 5  €
      Tarif réduit : 3,5 €
      Gratuité pour les enfants de moins de 16 ans.

    • Pass Moselle Passion : 20 € (valable un an, accès illimité à tous les sites "Moselle Passion")

    • Musée Georges de La Tour
      Place Jeanne d'Arc
      57630 Vic-sur-Seille
      Tél. 00 33 (0)3 87 78 05 30
      Courriél : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Linky 600Dans son rapport public annuel, publié ce mercredi, les magistrats passent au crible un certain nombre de politiques publiques, et alors que Enedis va poser ses compteurs Linkys dans le Saulnois, cette dernière est montrée du doigt par les magistrats.

Le rapport est très sévère pour Linky. Alors que 8 millions de compteurs communicants ont déjà été déployés en France, la Cour des comptes ne critique pas le bien-fondé du projet, mais estime que les conditions de son déploiement profitent surtout à Enedis (ex-ERDF), et pas suffisamment aux consommateurs.

Le déploiement des compteurs est assuré par Enedis pour un coût de plus de 5 milliards d’euros entre 2014 et 2024. Pour ne pas faire peser cette somme sur les particuliers, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a mis en place un système de tarif différé. Enedis a avancé l’argent et sera remboursé avec intérêts au moment où le programme portera ses fruits, à partir de 2021, dans la facture des consommateurs. Mais, en analysant la construction de ce tarif, la Cour estime qu’il permettra à Enedis d’empocher au passage près de 500 millions d’euros.

Enfin, la Cour relève que « les gains que les compteurs peuvent apporter au consommateur sont encore insuffisants. » Le rapport estime que les informations disponibles sont insuffisantes pour permettre aux utilisateurs de connaître leur consommation détaillée. Et souligne au passage que l’impact sur la consommation d’électricité pourrait être assez faible. Fin 2017, seuls 1,5 % des usagers disposant de compteurs Linky ont ouvert un compte pour connaître leur consommation.

Enfin, la Cour déplore un « défaut de pilotage » de la part de l’Etat et d’Enedis, en ce qui concerne pédagogie et communication.

23755819 142298169865587 1660535050705605745 nLancement des préinscriptions pour la première édition de notre festival photo qui se déroulera du 13 au 16 septembre 2018.

Le but de ce festival est donc d'organiser une exposition, des conférences ainsi que des ateliers et éventuellement un concours photo.

Lieu : Vic Sur Seille (57)
Dates : 13 - 14 - 15 - 16 Septembre 2018
Thèmes : Ouvert à tous et à tout les thèmes.

Nous recherchons donc des participants et exposants.

Chaque proposition sera étudiée afin de garder une cohérence sur l'ensemble de l'exposition.


Merci de nous faire parvenir les informations demandées par mail à l'adresse suivante :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Fin des préinscriptions le 30 juin 2018 à 23h59.

La page Facebook de l'association

27073196 179443729484364 8914077794415534021 n

Cliquez sur l'image pour télécharger le bulletin de préinscription

Vous souhaitez ne plus associer votre nom à une publication sur Internet ?

Depuis 2014, les citoyens européens peuvent demander le déréférencement d'un contenu web auprès des moteurs de recherche.

La page de la CNIL

Le Ministère de l'Intérieur vous donne la marche à suivre :

27501113 10155579220587991 4325427568947794017 o

Pages de PDF Complet edition de sarrebourg 20180203La séance de rattrapage du Conseil communautaire a bien eu lieu à Virming et a rassemblé 73 votants (toujours pas de quorum, mais il n'était pas nécessaire!).

Comme nous l'avions souligné dans nos précédents articles, il devait être décidé à appliquer ou non une taxe dite d'inondation consécutive à l'attribution de la nouvelle compétence GEMAPI par la ComCom du Saulnois.

Montant des dépenses résultant de cette nouvelle responsabilité pour nos élus : 235 000€ pour 2018!

Cela veut-il dire que jusqu'à présent rien n'était fait ? Les travaux n'étaient pas engagés pour les cours d'eau et zones humides ? Va-t-on demander le remboursement des aides européennes perçues aux exploitants agricoles ayant drainé leurs terrains ?

Rien de tout cela, et plutôt que d'intégrer ce montant de dépense au budget général de l'EPCI, nos chers élus ont jugé bon pour 47 d'entre eux de répartir cette somme sur les quatre taxes (foncier bâti, non bâti, taxe d’habitation et cotisation foncière des entreprises) proportionnellement aux recettes que ces taxes l’année passée, cela représentant environ 8 € par habitant.

Certains payeront plus que d’autres, un plafonnement de 40 € par habitant est prévu par la loi.

L'article du Républicain Lorrain de ce jour en cliquant sur l'image ci-dessus.

PS : pour info cette même taxe , à Metz, a été votée à 4€ à l'année et par personne !

 

Articles anciens archivés

Utilisez aussi le moteur de recherche interne au site (en haut à gauche sous la météo)  pour retrouver un article