800px-Galette des RoisLors des Saturnales (fêtes romaines sur la fin du mois de décembre et au commencement de janvier), les Romains désignaient un esclave comme « roi d’un jour ».  Au cours du banquet (au début ou à la fin des Saturnales, selon les différentes époques de la Rome antique) au sein de chaque grande famile, les Romains utilisaient la fève d’un gâteau comme « bulletin de vote » pour élire le « Saturnalicius princeps » (Maître des Saturnales ou Roi du désordre). Cela permettait de resserrer les affections domestiques et donnait au « roi d’un jour » le pouvoir d’exaucer tous ses désirs pendant la journée (comme donner des ordres à son maître) avant d’être mis à mort, ou plus probablement de retourner à sa vie servile à l’issue de celle-ci.

C’est cet usage qui est passé jusqu’à nous. On en retrouve la trace non seulement dans le rituel de la galette des Rois, mais aussi dans la fête des Fous médiévale et des « rois et reines » des carnavals actuels.

Jadis, l’usage voulait que l’on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du Bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du pauvre » était destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis.

Au Moyen Âge, les grands nommaient quelquefois le roi du festin, dont on s’amusait pendant le repas.

L’auteur de la vie du duc Louis II de Bourbon, voulant montrer quelle était la piété de ce prince, remarque que, le jour des Rois, il faisait roi un enfant de huit ans, le plus pauvre que l’on trouvât en toute la ville. Il le revêtait d’habits royaux, et lui donnait ses propres officiers pour le servir. Le lendemain, l’enfant mangeait encore à la table du duc, puis venait son maitre d’hôtel qui faisait la quête pour le pauvre roi. Le duc de Bourbon lui donnait communément quarante livres et tous les chevaliers de la cour chacun un franc, et les écuyers chacun un demi-franc. La somme montait à près de cent francs que l’on donnait au père et à la mère pour que leur enfant fût élevé à l’école.

Le royaume de France se partageait alors en langue d'oc où l’on fabriquait toujours un gâteau des rois (la recette de la pâte variant suivant les régions : flamusse de Bresse, patissous du Périgord, coque des rois ariégeoise, Royaume des cévennes, garfou du Béarn, goumeau de Franche Comté, etc.) et langue d'oïl où l’on préparait dès le XVe siècle un dessert de pâte sablée fourré de crème d’amandes qui devient plus tard une pâte levée à la levure de bière nommée gorenflot.

Suivant un usage qui s’observe encore dans quelques provinces, on réservait pour la Vierge une part qu’on distribuait ensuite aux pauvres. Avant Louis XIV, les grandes dames qui tiraient la fève devenaient reines de France d’un jour et pouvaient demander au roi un vœu dit « grâces et gentillesses » mais « le Roi Soleil » abolit cette coutume.

La galette proprement dite (pâte feuilletée plus crème frangipane) apparut au XVIIe siècle, Anne d’Autriche et son jeune fils Louis XIV en partagèrent une la veille de l’Épiphanie de 1650.
Une galette des Rois entamée.

Louis XIV conserva toujours l’usage du gâteau des Rois, même à une époque où sa cour était soumise à une rigoureuse étiquette.

En 1711, le Parlement délibéra, à cause de la famine, de le proscrire afin que la farine, trop rare, soit uniquement employée à faire du pain. Au commencement du XVIIIe siècle, les boulangers envoyaient ordinairement un gâteau des Rois à leurs pratiques. Les pâtissiers réclamèrent contre cet usage et intentèrent même un procès aux boulangers comme usurpant leurs droits. Sur leur requête, le parlement rendit, en 1713 et 1717, des arrêts qui interdisaient aux boulangers de faire et de donner, à l’avenir, aucune espèce de pâtisserie, d’employer du beurre et des œufs dans leur pâte, et même de dorer leur pain avec des œufs. La défense n’eut d’effet que pour Paris et l’usage prohibé continua d’exister dans la plupart des provinces.

Quand vint la Révolution, le nom même de « gâteau des Rois » fut un danger et Manuel, du haut de la tribune de la Convention, tenta sans succès d’obtenir l’interdiction du gâteau des Rois (son nom fut même un temps remplacé par la galette de l’égalité), mais la galette triompha du tribun. Peu après, un arrêté de la Commune ayant changé le jour des Rois en « jour des sans-culottes », le gâteau n’eut plus sa raison d’être, mais cette disparition ne fut que momentanée car il reparut bientôt sur toutes les tables familiales dès que la conjoncture le permit.

À la fin du XVIIIe siècle, des fèves en porcelaine apparurent, représentant l’enfant Jésus en porcelaine. Sous la Révolution, on remplaça l’enfant Jésus par un bonnet phrygien. Les graines de fève furent systématiquement remplacées en 1870 par des figurines en porcelaine ou – plus récemment – en plastique. Pour la petite histoire, l'Élysée accueille chaque année une galette sans fève car tirer les rois ne s'accorde pas avec l'idée de démocratie.

De nos jours, si on trouve toujours de vraies fèves, il existe une multitude de fèves fantaisie qui font le bonheur de collectionneurs : la collection de ces petits objets se nomme la fabophilie.

La tradition veut qu’elle soit l’occasion de « tirer les rois » à l’Épiphanie : une fève est cachée dans la galette et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée et a le droit de porter une couronne de fantaisie. Dans le circuit commercial, dans la seconde moitié du XXe siècle, les boulangers fournissent avec la galette une couronne en papier doré à usage unique. Plus traditionnellement chaque famille réalise et conserve une ou plusieurs couronnes artisanales.Il est dit que le bénéficiaire de la fève doit offrir la prochaine galette, cependant, aucune source fiable ne permet d'affirmer ou d'infirmer formellement cette tradition. C’est le plus jeune des convives, caché sous la table, qui décide de la distribution des parts.

Des gateaux à fève pour d'autres circonstances !

Les gâteaux à fève n’étaient pas réservés exclusivement au jour des Rois. On en faisait lorsqu’on voulait donner aux repas une gaieté bruyante. Un poète du XIIIe siècle, racontant une partie de plaisir qu’il avait faite chez un seigneur qui leur donnait une généreuse hospitalité, parle d’un gâteau à fève pétri par la châtelaine : « Si nous fit un gastel à fève ». Les femmes récemment accouchées offraient, à leurs relevailles1, un gâteau2 de cette espèce.

Dans sa Vie privée des Français, Legrand d’Aussy écrit, que, dès 1311, il est question de gâteaux feuilletés dans une charte de Robert II de Fouilloy, évêque d’Amiens. Souvent même, on payait les redevances seigneuriales avec un gâteau de ce genre. Ainsi, tous les ans, à Fontainebleau, le 1er mai, les officiers de la forêt s’assemblaient à un endroit appelé « la table du roi », et là, tous les officiers ou vassaux qui pouvaient prendre du bois dans la forêt et y faire paître leurs troupeaux, venaient rendre hommage et payer leurs redevances. Les nouveaux mariés de l’année, les habitants de certains quartiers de la ville et ceux d’une paroisse entière ne devaient tous qu’un gâteau. De même, lorsque le roi faisait son entrée dans leur ville, les bourgeois d’Amiens étaient tenus de lui présenter un gâteau.

La tradition des "Rois" en province et dans le monde.

Le gâteau des Rois est passé, avec les émigrants français, dans le Nouveau Monde, et il est de coutume de le consommer à La Nouvelle-Orléans lors du Mardi Gras : il consiste en une espèce de brioche au glaçage aux couleurs violette, verte et or, traditionnelles du carnaval quelquefois fourrée de fromage à la crème et de pralines.

On trouve des coutumes similaires selon les pays et les régions, qui utilisent d’autres recettes de pâtisserie :
Tortell catalan.

    En Belgique, la pratique est très répandue (elle porte le nom de driekoningentaart en Belgique néerlandophone) ;
    le pithiviers dans le Loiret ;
    le gâteau des Rois, le pastis, le royaume ou la brioche dans le Sud de la France ;
    la galette comtoise (galette sèche à base de pâte à chou recouverte de sucre et de beurre, aromatisée à la fleur d’oranger) ;
    la nourolle en Normandie
    le tortell en Catalogne ;
    le roscón en Espagne ;
    le king cake au Sud des États-Unis ;
    le bolo rei au Portugal ;
    la rosca au Mexique ;
    la vassilopita en Grèce.

Source Wikipédia

Articles anciens archivés

Utilisez aussi le moteur de recherche interne au site (en haut à gauche sous la météo)  pour retrouver un article

C’est pour cette fois l’ancienne salle d’école de Juvelize qui a accueilli la chorale Saint-Livier pour une ultime répétition des chants qui ...
Lire la suite
Les obsèques de M. Marcel Kugler seront célébrées à Juvelize, en l’église Saint-Germain, le mercredi 14 novembre à 14 h 30. Le comité ...
Lire la suite
Le foyer rural de Juvelize avait convié l'ensemble de ses membres ainsi que tout le village à venir se retrouver dans l'ancienne salle d'école ...
Lire la suite
Malgré l’absence de bénévole à la préparation du repas du Foyer Rural de Juvelize qui remplaçait jusqu’à cette année la fête patronale ...
Lire la suite
Par cette belle journée du patrimoine, le foyer rural de Juvelize avait tenu à rassembler ses membres et les habitants de Juvelize.Malgré les ...
Lire la suite
Le pèlerinage annuel à N.D. de Sion aura lieu le jeudi 8 septembre 2011Le prix global de la journée est de 32 € par personne ...
Lire la suite
Après le remenbrement et l'acquisition de parcelles situées en bordure de route dans un cadre particuliérement agréable,la commune de Juvelize ...
Lire la suite
Les familles SEILER , BEAUGÉ et HITTINGER ont la profonde tristesse de vous faire part du décès à son domicile à Montoy-Flanville le 20 juillet ...
Lire la suite
Désignation d’un délégué et de trois suppléants aux élections sénatoriales de septembre 2011Une première séance consacrée à la ...
Lire la suite
Pour voir le document : Cliquer ici
Lire la suite
Le Guide du Saulnois est paru ! Pour le consulter cliquez sur la vignette
Lire la suite
En raison du jour férié du 25/04/2011 le ramassage des ordures ménagères pour la commune de JUVELIZE aura lieu le 26/04/2011 (les bacs ou sacs ...
Lire la suite
La Communauté de Communes du Saulnois présente : Rapport d'activité 2010 de la CCS Cliquer sur les imagettes Rapport 2009 sur les déchêts ...
Lire la suite
Recensement militaire Les jeunes gens et jeunes filles, atteignant leur seizième anniversaire en octobre, novembre et décembre, sont priés de se ...
Lire la suite
En raison du jour férié du 01/11/2010 le ramassage pour la commune de JUVELIZE aura lieu le 04/11/2010 (les bacs ou sacs sont à sortir la veille ...
Lire la suite
Les généraux de gendarmerie Perrin et Becker déposant une gerbe face à la stèle inaugurée hier. Photo François Legrand Importante ...
Lire la suite
En hommage à Lucien Crouvoisier, mort pour la France en Indochine le 15 février 1952, l’inauguration d’une plaque aura lieu le samedi 29 ...
Lire la suite
« Une nouvelle discipline de l'Édition est en train de naître.*Nous sommes une très jeune association d'édition à but non lucratif.Notre ...
Lire la suite
Le repas des seniors aura lieu le samedi 10 avril à Marsal, à l’Auberge du Saulnois, à partir de 12 h. Les bulletins de participation sont à ...
Lire la suite
En raison du jour férié du 05/04/2010 le ramassage pour la commune de JUVELIZE aura lieu le 06/04/2010 (les bacs ou sacs sont à sortir la veille ...
Lire la suite
Le Républicain Lorrain recherche un porteur pour assurer une tournée de livraison quotidienne des journaux à Juvelize. Les personnes intéressées ...
Lire la suite
Dans le cadre d'une campagne de prévention lancée cette année, La Poste sensibilise la population aux risques de morsures de chiens pour ses ...
Lire la suite
Enquête de recensement de 2010 Madame, Mademoiselle, Monsieur,Cette année, vous allez être recensé(e).Le recensement se déroulera du 21. ...
Lire la suite
Nous avons le plaisir de vous informer de la création, en Moselle, d’un nouvel Espace Infoà Énergie. Il constitue un outil d’information au ...
Lire la suite
Heureux anniversaire à Mathilde Bohn, la doyenne du village, qui fête ses 90 printemps !
Lire la suite
Les élèves du RPI se retrouveront mardi 15 décembre au foyer de Bezange pour leur habituel spectacle de Noël. Les parents y sont attendus à ...
Lire la suite
L'ensemble vocal du Saulnois La Salinoise célèbrera le dimanche 22/11/2009 à l'église de Château-Salins son 25ème anniversaire.Programme ...
Lire la suite
La Commune de Moyenvic et l'association Chemins Faisant invite aux commémoration du 65 ème anniversaire de la libération du village de ...
Lire la suite
C’est dans la brume, qu’a débuté la cueillette des grappes de raisin de la vigne de Christiane et Daniel Georges, à Juvelize. Ils ont ...
Lire la suite
Nous sommes le 27 septembre 1944. Depuis quelques jours les combats font rage autour de Bezange. Ils vont encore s'y prolonger durant plus d'un ...
Lire la suite
Impôts : Ayez le bon réflexe , utilisez le prélèvement automatique ! Vous préférez payer vos impôts à chaque échéance ? Optez pour le ...
Lire la suite
Voici quelques consignes données par les autorités sanitaires aux municipalités en cas de pandémie de grippe A. SE PREPARER A UNE PANDEMIE En ...
Lire la suite
Jusqu’au samedi 5 septembre 2009, la permanence de la mairie aura lieu le mardi de 14 h à 16 h. Elle reprendra normalement dès le mardi 8 ...
Lire la suite
Des travaux auront lieu sur la Route Départementale 22 A entre BLANCHE-EGLISE et DIEUZE du Lundi 28 Juin au Samedi 18 Juillet 2009 Coupure et ...
Lire la suite
La collecte des objets encombrants aura lieu dans la Commune le Mardi 07 Juillet 2009 et sera jumelée avec le passage d'un ferrailleur.Afin de ...
Lire la suite
La TRESORERIE de DIEUZE sera fermée au public du 02 Juillet au 23 Juillet 2009 inclus, pour cause de travaux dans les Bureaux.Pendant cette période ...
Lire la suite
Un projet d'envergure sur le haut débit en Moselle. Les enjeux à voir  ici
Lire la suite
Samedi 13 juin 2009 à 16 h, sera célébré en mairie, le mariage de Cédric Squizzato, artisan, et Mélanie Altmayer, technicienne en laboratoire. ...
Lire la suite
Une artiste peintre de Juvelize  -Martine Cadoret- expose à Val de Bride avec 63 autres peintres et artistes amateurs. Ce sont au total près ...
Lire la suite
Les seniors et le conseil municipal se sont retrouvés à l'Auberge du Saulnois à Marsal pour partager un excellent repas. Convivialité  et ...
Lire la suite
Le foyer rural de Juvelize a organisé la traditionnelle soirée beignets le 28 février dans l'ancienne salle d'école. Voir l'article concernant ...
Lire la suite
Le concert des chorales de la Salinoise et de la Passepierre donné en l'église St Germain de Juvelize fut un grand succès. Pour en savoir plus ...
Lire la suite
Rappel des manifestations en Janvier 2009 organisées par le Foyer Rural : - le samedi 3 janvier à partir de 20h Galette des Rois à l'ancienne ...
Lire la suite
Réunion du Foyer Rural de Juvelize le lundi 15 septembre 2008 à l'ancienne salle d'école à 20h30 Ordre du jour : Bilan du repas champêtre du ...
Lire la suite
A l'occasion de la fête patronale un Repas champêtre sous forme de coucous est organisé par le Foyer Rural de Juvelize Tous les amis de Juvelize ...
Lire la suite
Du 28 juillet au 30 août 2008 Il n'y aura pas de permanence en Mairie le mardi Permanence assurée les Jeudis de 14h à 16h Reprise normale le ...
Lire la suite
Réunion du Foyer lundi 21 juillet 2008 à 20h30 à l’ancienne Salle d’École Ordre du jour- Repas champêtre du 31 août 2008- Fuel ...
Lire la suite
(Ancienne Salle d’École de Juvelize) Ordre du jour : • Objectifs du Foyer Rural de Juvelize• Point de la ...
Lire la suite
Une réparation sur le réseau de distribution aura lieu le vendredi 6 juin 2008 ce qui entraînera une coupure d'eau en début de matinée. Merci ...
Lire la suite
La collecte des objets encombrants aura lieu le : Mardi 10 Juin 2008 Elle sera jumelée avec le passage d'un ferrailleur. Les articles seront ...
Lire la suite
La participation de nombreux habitants aux différentes manifestations au sein ou à l’extérieur du village exprime le besoin de rencontres et de ...
Lire la suite
Comité de Saint Pierre de la Seille Réunion le 18 mai à à 10h30 là Salle Communale de Juvelize. Assemblée annuelle sous la Présidence de ...
Lire la suite
Le village est une grande famille qui vient de perdre trop tôt et trop soudainement un des siens. Vous n’êtes certainement pas enclin à faire ...
Lire la suite
Une tradition veut qu’une fois par an en ville,  où tout le monde s’ignore, les voisins se retrouvent pour partager ensemble un repas pris ...
Lire la suite
Le vendredi 14 mars 2008 les Conseillers municipaux se sont réunis pour procéder à l'élection du maire de Juvelize et de ses deux ...
Lire la suite
Résultat du premier tour des élections municipales à Juvelize : L'ensemble des candidats de la liste sont élus au premier tour. Sur 84 inscrits ...
Lire la suite
Autour des beignets et autres délices cuisinés par les cordons bleus du village Heureux moment de convivialité vécu par les participants à ...
Lire la suite
Mesdames à vos fourneaux ! Venez partager vos beignets, crêpes et autres délices ; échangeons nos recettes du Mardi-Gras...  ...et faisons ...
Lire la suite
Assemblée Générale Statutaire le mardi 5 février 2008 à 11h00 L' Association Familiale du Canton de Vic sur Seille est heureuse ...
Lire la suite
Plein succès pour l’initiative personnelle d’une villageoise à l’occasion de l’Epiphanie de rassembler les habitants de Juvelize.  Ce ...
Lire la suite
Triste Noël pour la famille Mathis qui a tout perdu dans l'incendie de sa maison entièrement détruite cette nuit (du 20 au 21 décembre 2007) ...
Lire la suite
Galette des Rois à l'ancienne salle d'école de Juvelize. Merci de contacter Martine Cadoret  (2 rue de la Hacque à Juvelize) ou par ...
Lire la suite
Le ramassage du tri sélectif aura lieu le jeudi 27 décembre 2007 au matin en raison des fêtes de fin d'année.  
Lire la suite
A la Sainte Catherine, tout bois prend racine. Fête de la Sainte Catherine de la commune de Juvelize Les enfants des écoles planteront les ...
Lire la suite