Les généraux de gendarmerie Perrin et Becker déposant une gerbe face à la stèle inaugurée hier.

gerbe

Photo François Legrand

Importante cérémonie que celle organisée hier matin lors de l’inauguration d’une plaque en hommage au garde Lucien Crouvoisier, natif de Juvelize, tué par une mine en service en Indochine en février 1952.

Le comité « Pierre de la Seille » du Souvenir français et la commune ont accueilli une délégation fournie de personnalités civiles et militaires, en compagnie de la famille du défunt, qui a désormais une plaque au cimetière.

Juvelize rend hommage à un héros du village 
 

hommage

Photo François Legrand

Un escadron de gendarmes venu de Baccarat a rendu les honneurs à Lucien Crouvoisier devant sa plaque.

Une plaque dédiée à Lucien Crouvoisier, garde mort pour la France en Indochine en 1952, a été dévoilée hier au cimetière de Juvelize. Une reconnaissance de premier ordre pour la commune et le Souvenir français.


Une plaque de granit, conçue et gravée au lycée professionnel Paul-Claudel de Remiremont, sur laquelle figure cette inscription : «  Lucien Crouvoisier, garde à la 1è légion de marche de garde républicain, né le 16 mars 1926 à Juvelize, mort pour la France en Indochine le 15 février 1952, in memoriam ». Le cimetière était presque trop juste pour accueillir l’ensemble des participants à une émouvante cérémonie qui a débuté par une messe solennelle en l’église du village.

A l’issue de la cérémonie religieuse, un défilé a eu lieu, au son de la musique des Métronomes de Bénestroff, la plaque devant être dévoilée dans la nécropole municipale. De nombreuses personnalités civiles et militaires ont participé à cette inauguration parmi lesquelles les généraux de gendarmerie Becker et Perrin, le Lt-colonel représentant le commandant la Région de gendarmerie de Lorraine, le chef de corps du 13e RDP de Dieuze, le colonel Pinczon du Sel, ou le délégué d’arrondissement pour le souvenir français, Pierre Weisse. Il revient en effet au comité Saint-Pierre de Seille du Souvenir français, son président Hervé Sève et son président d’honneur Claude Masson, l’initiative de cet événement, avec la commune de Juvelize.

Des anciens d’Indochine étaient également présents, ainsi que les élèves de la classe du regroupement scolaire de Ley.

Combattre pour la paix
«  La vie et la carrière militaire exemplaire du garde Crouvoisier méritait bien l’hommage qui lui a été rendu aujourd’hui » a lancé le général (2s) Guy Becker, président du comité de la société d’entraide de la légion d’Honneur, « S a bravoure et son sacrifice peuvent être cités en exemple, merci à toutes les personens qui ont préparé cet événement, et j’associe à cet hommage toutes les autres victimes de la gendarmerie. »

Au sein de cette dernière, le général a précisé que 674 gendarmes avaient été tués et 1620 blessés entre 1945 et 1954 en Indochine.

Pour le sous-préfet du Saulnois bernard Gonzales, «  Cette commémoration marque un temps fort sur les chemins du souvenir, c’est une occasion de témoigner la reconnaissance indéfectible de la nation. Lucien Crouvoisier a su faire preuve d’un immense courage par sa volonté de combattre pour la paix. »

allocution
Photo : François Legrand


Le général Becker (à gauche), entouré des personnalités dont le maire du village Alain Greff et le sous-préfet Bernard Gonzales.

Parcours exemplaire, mort prématurée

Qui était vraiment Lucien Crouvoisier, et comment est-il arrivé en Indochine ? Le Souvenir français a édité un petit document fourmillant de renseignements sur cet homme, et profité de la cérémonie d’hier pour le distribuer.

Né le 16 mars 1926 à Juvelize, Lucien est expulsé avec sa famille en 1940, puis est engagé volontaire à 18 ans dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI). En février 1945, à l’âge de 19 ans, il intègre le 6e régiment d’infanterie, puis au 57e RI, et participe aux diverses campagnes de France. Démobilisé en 1946, il est en région parisienne lorsqu’il demande une formation de gendarme. Nommé élève gendarme en mai 1948, il embarque en juillet de la même année pour Tunis, où il rejoint le Centre d’instruction de la 11e légion de garde. Il devient garde en décembre 1948, puis est nommé pour servir en Extrême orient, et prête serment le 3 mars 1949 devant le tribunal de Sfax. le 22 avril 1950, il embarque à Marseille à bord du Chantilly, en direction de Saïgon.

Un milieu dangereux
Il arrive en Indochine le 26 mai 1950, où il est affecté à la 1è Légion de marche de garde républicaine, dont la principale mission est d’encadrer la garde républicaine de Cochinchine (Garde du Vitenâm sud), et Lucien Crouvoisier assure ses mission au sein de cette dernière.

Il est en poste à Hatien, à 900 km de Saïgon, près de la frontière cambodgienne, il est affecté dans un groupe au déminage des routes et chemins, il est aussi chef de groupe de mortiers.

Lucien est admis en janvier 1952 dans le corps des sous-officiers, dans un secteur harcelé par les forces vietminh, où les embuscades sont incessantes. Le 15 février 1952, le garde Crouvoisier et deux autres gardes se rendent sur un secteur dans le cadre de leur corvée. Le chef d’équipe de déminage, muni d’un détecteur, prospecte avant de confier le débroussaillement à une autre équipe. Ce jour-là, à 16 h 35, un engin est découvert. Lucien fait alors reculer ses hommes et se prépare à détruire la mine lorsque celle-ci explose pour une raison demeurée inexpliquée. Grièvement blessé, il décède au cours de son évacuation vers un hôpital du Cambodge. Il repose depuis au cimetière de Juvelize, parmi les siens. Lucien Crouvoisier est titulaire à titre posthume de nombreuses citations et récompenses.

Articles du Républicain Lorrain du 30 mai 2010

Les candidats aux élections municipales 2014
Le Ministère de l'Intérieur communique la liste des candidats   Candidatures par commune Cliquez sur la lettre ...
En savoir plus...
Juvelize et son artiste peintre dans le Républicain Lorrain
Une nouvelle fois le Républicain lorrain parle de Juvelize petit village paisible de 74 habitants perdu dans le grand Saulnois. Une nouvelle fois ...
En savoir plus...
Un cadeau original...
Et si vous offriez un week-end dans le Pays du Saulnois à vos proches ? Découvrez nos suggestions dans nos bureaux d’informations touristiques ...
En savoir plus...
L'Art ne nourrit pas son homme...!?
Les associations Chemins Faisant et les Amis du Musée du sel ont invité le guide conférencier nancéien Christophe Rodermann à évoquer le samedi ...
En savoir plus...
Finissage du 27e Salon des Arts à Dieuze
Ce dimanche 19 novembre 2017 s'achevait le 27e Salon des Arts de Dieuze qui a connu, d'après les dires des organisateurs, une nouvelle fois un grand ...
En savoir plus...
Réforme de la taxe d'habitation : ce qui va changer dans votre commune
Avec la réforme de la taxe d'habitation, les maires du Saulnois ... et les autres, craignent de perdre des revenus pour leur commune à l'horizon ...
En savoir plus...
Grain de sel dans les rouages... titre le Républicain Lorrain !
C'est le titre donné par Le Républicain Lorrain dans son article paru ce dimanche 19 novembre dans sa rubrique Moselle Sud actu devant le refus ...
En savoir plus...
À boire et à manger pour le corps et l'esprit ce week-end !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Les touristes vont affluer pour Noël à Dieuze
En effet sur la plaquette diffusée par le Conseil Départemental de Moselle, le village de Dieuze est en bonne place avec son Marché de Noël, car ...
En savoir plus...
La liste des médicaments à proscrire
Selon une analyse menée pour le hors-série de novembre de 60 Millions de consommateurs par le pharmacologue Jean-Paul Giroud et la pharmacienne ...
En savoir plus...
Festisol à Dieuze : Festival des solidarités...
Du 17 novembre au 2 décembre 2017 se tiendra le Festival des solidarités à Dieuze. Chaque année en novembre, des milliers de personnes ...
En savoir plus...
Vanceslas fait découvrir grands et petits maîtres authentiques à Tarquimpol
La Maison du Pays des Étangs de Tarquimpol accueille pour deux week-ends les œuvres d'artistes consacrés et d'artistes locaux, tous animés par la ...
En savoir plus...
Le marché de Noël de Vic-sur-Seille : c'est parti !
La municipalité de Vic-sur-Seille lance son opération de chalets pour le Marché de Noêl 2017 dont l'Inauguration aura lieu le Vendredi 1er ...
En savoir plus...
Sites en panne, c'est l'hébergeur OVH qui est en cause...
Comme vous pouvez le lire en cliquant sur l'image ci-contre, les difficultés d'accès aux différents sites que votre webmaster administre sur le ...
En savoir plus...
Dimanche froid ? Alors pourquoi pas une bonne choucroute !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Article du RL - Boues de méthanisation : l’épandage controversé en Moselle-Est
Stéphane MAZZUCOTELLI rédige un article très intéressant dans le Républicain lorrain de ce jour sur l'épandage des boues de méthanisation ...
En savoir plus...
Le Saulnois intègre la collection : Les Patrimoines
Vous connaissiez les Cahiers du Saulnois écrits par Roger Richard voici pour ceux qui n'aurait pas lu le Républicain Lorrain du 4 novembre 2017 ...
En savoir plus...
Il y a 100 ans : putsch ou révolution ?
La révolution d' "Octobre" Dès les premières heures qui suivent le 7 novembre, et jusqu’à nos jours, nombre d’acteurs et de commentateurs ...
En savoir plus...
Vernissage du 27e Salon des Arts de Dieuze
Hier soir a eu lieu le 27e vernissage de l'exposition des Salines royales de Dieuze dans le bâtiment de la Délivrance. C'est Bernard François ...
En savoir plus...
L'Estrade de novembre 2017
Avec l'arrivée de l'hiver, le numéro 77 de votre mensuel est paru Au total 48 pages d'infos, de rencontres, de découvertes, à feuilleter en ...
En savoir plus...
Week-end chargé qui démarre déjà très fort ce vendredi...
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Les films de Novembre 2017 à Château-Salins...
Malgré la parution tardive du programme de la Salle Saint-Jean dès à présent sur l'agenda du site les films à voir en novembre 2017 à  ...
En savoir plus...
Mois sans tabac : on peut arrêter par le plaisir !
Voici un article de France info qui me parait tout à fait approprié à l'arrêt du tabac. Pour avoir été moi-même un très gros fumeur (jusqu'à ...
En savoir plus...
Le 2 novembre : jour des Morts
La fête chrétienne a succédé à des rites païens plus anciens dont le plus célèbre est Samain, une fête celtique célébrée à la même ...
En savoir plus...
Les films à la Délivrance en Novembre à Dieuze
Le programme de Ciné Salines du mois de Novembre 2017 est à lire en cliquant sur l'image ci-contre. Retrouvez tous les films avec leurs synopsis ...
En savoir plus...
Être parent… un jeu d’enfant ?!
Les premières journées de la parentalité en Moselle se dérouleront du 30 octobre au 10 novembre prochain. Plus de 130 rencontres, conférences, ...
En savoir plus...
Passage à l'heure d'Hiver, un moyen de s'y retrouver...
Une petite combine pour s'y retrouver... Dans cette nuit du 28 au 29octobre 2017 nous allons à nouveau passer à l'heure d'hiver. Même si tout le ...
En savoir plus...
On passe à l'heure d'hiver avec de nombreuses animations ce WE
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Ce soir, à ne pas manquer à Vic-sur-Seile...
Vous avez aimé "Les fourmis" ? Vous allez adorer" Le dernier enfant " ! C'est ce soir à 20h au foyer Georges de la Tour que va être jouée la ...
En savoir plus...
Exposition de Gilbert Lupfer  jusqu'au 1er novembre à Saint Epvre
Exposition d'œuvres originales rénovées Gilbert Lupfer est artiste de naissance. Le chemin des circonstances l’a mené sur les chantiers du ...
En savoir plus...