Les généraux de gendarmerie Perrin et Becker déposant une gerbe face à la stèle inaugurée hier.

gerbe

Photo François Legrand

Importante cérémonie que celle organisée hier matin lors de l’inauguration d’une plaque en hommage au garde Lucien Crouvoisier, natif de Juvelize, tué par une mine en service en Indochine en février 1952.

Le comité « Pierre de la Seille » du Souvenir français et la commune ont accueilli une délégation fournie de personnalités civiles et militaires, en compagnie de la famille du défunt, qui a désormais une plaque au cimetière.

Juvelize rend hommage à un héros du village 
 

hommage

Photo François Legrand

Un escadron de gendarmes venu de Baccarat a rendu les honneurs à Lucien Crouvoisier devant sa plaque.

Une plaque dédiée à Lucien Crouvoisier, garde mort pour la France en Indochine en 1952, a été dévoilée hier au cimetière de Juvelize. Une reconnaissance de premier ordre pour la commune et le Souvenir français.


Une plaque de granit, conçue et gravée au lycée professionnel Paul-Claudel de Remiremont, sur laquelle figure cette inscription : «  Lucien Crouvoisier, garde à la 1è légion de marche de garde républicain, né le 16 mars 1926 à Juvelize, mort pour la France en Indochine le 15 février 1952, in memoriam ». Le cimetière était presque trop juste pour accueillir l’ensemble des participants à une émouvante cérémonie qui a débuté par une messe solennelle en l’église du village.

A l’issue de la cérémonie religieuse, un défilé a eu lieu, au son de la musique des Métronomes de Bénestroff, la plaque devant être dévoilée dans la nécropole municipale. De nombreuses personnalités civiles et militaires ont participé à cette inauguration parmi lesquelles les généraux de gendarmerie Becker et Perrin, le Lt-colonel représentant le commandant la Région de gendarmerie de Lorraine, le chef de corps du 13e RDP de Dieuze, le colonel Pinczon du Sel, ou le délégué d’arrondissement pour le souvenir français, Pierre Weisse. Il revient en effet au comité Saint-Pierre de Seille du Souvenir français, son président Hervé Sève et son président d’honneur Claude Masson, l’initiative de cet événement, avec la commune de Juvelize.

Des anciens d’Indochine étaient également présents, ainsi que les élèves de la classe du regroupement scolaire de Ley.

Combattre pour la paix
«  La vie et la carrière militaire exemplaire du garde Crouvoisier méritait bien l’hommage qui lui a été rendu aujourd’hui » a lancé le général (2s) Guy Becker, président du comité de la société d’entraide de la légion d’Honneur, « S a bravoure et son sacrifice peuvent être cités en exemple, merci à toutes les personens qui ont préparé cet événement, et j’associe à cet hommage toutes les autres victimes de la gendarmerie. »

Au sein de cette dernière, le général a précisé que 674 gendarmes avaient été tués et 1620 blessés entre 1945 et 1954 en Indochine.

Pour le sous-préfet du Saulnois bernard Gonzales, «  Cette commémoration marque un temps fort sur les chemins du souvenir, c’est une occasion de témoigner la reconnaissance indéfectible de la nation. Lucien Crouvoisier a su faire preuve d’un immense courage par sa volonté de combattre pour la paix. »

allocution
Photo : François Legrand


Le général Becker (à gauche), entouré des personnalités dont le maire du village Alain Greff et le sous-préfet Bernard Gonzales.

Parcours exemplaire, mort prématurée

Qui était vraiment Lucien Crouvoisier, et comment est-il arrivé en Indochine ? Le Souvenir français a édité un petit document fourmillant de renseignements sur cet homme, et profité de la cérémonie d’hier pour le distribuer.

Né le 16 mars 1926 à Juvelize, Lucien est expulsé avec sa famille en 1940, puis est engagé volontaire à 18 ans dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI). En février 1945, à l’âge de 19 ans, il intègre le 6e régiment d’infanterie, puis au 57e RI, et participe aux diverses campagnes de France. Démobilisé en 1946, il est en région parisienne lorsqu’il demande une formation de gendarme. Nommé élève gendarme en mai 1948, il embarque en juillet de la même année pour Tunis, où il rejoint le Centre d’instruction de la 11e légion de garde. Il devient garde en décembre 1948, puis est nommé pour servir en Extrême orient, et prête serment le 3 mars 1949 devant le tribunal de Sfax. le 22 avril 1950, il embarque à Marseille à bord du Chantilly, en direction de Saïgon.

Un milieu dangereux
Il arrive en Indochine le 26 mai 1950, où il est affecté à la 1è Légion de marche de garde républicaine, dont la principale mission est d’encadrer la garde républicaine de Cochinchine (Garde du Vitenâm sud), et Lucien Crouvoisier assure ses mission au sein de cette dernière.

Il est en poste à Hatien, à 900 km de Saïgon, près de la frontière cambodgienne, il est affecté dans un groupe au déminage des routes et chemins, il est aussi chef de groupe de mortiers.

Lucien est admis en janvier 1952 dans le corps des sous-officiers, dans un secteur harcelé par les forces vietminh, où les embuscades sont incessantes. Le 15 février 1952, le garde Crouvoisier et deux autres gardes se rendent sur un secteur dans le cadre de leur corvée. Le chef d’équipe de déminage, muni d’un détecteur, prospecte avant de confier le débroussaillement à une autre équipe. Ce jour-là, à 16 h 35, un engin est découvert. Lucien fait alors reculer ses hommes et se prépare à détruire la mine lorsque celle-ci explose pour une raison demeurée inexpliquée. Grièvement blessé, il décède au cours de son évacuation vers un hôpital du Cambodge. Il repose depuis au cimetière de Juvelize, parmi les siens. Lucien Crouvoisier est titulaire à titre posthume de nombreuses citations et récompenses.

Articles du Républicain Lorrain du 30 mai 2010

Les candidats aux élections municipales 2014
Le Ministère de l'Intérieur communique la liste des candidats   Candidatures par commune Cliquez sur la lettre ...
En savoir plus...
Encore du foot ce week-end, mais pas que...
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Allez les Bleus !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Martine Cadoret distinguée au 35e Salon international de Vittel
Certainement une des plus belles expositions de peintures et sculptures de l'Est de la France à découvrir jusqu'au 24 juillet au palais des ...
En savoir plus...
Quatre feux d'artifices dans le Saulnois ce soir
Comme vous pouvez le retrouver dans les événements de ce jour dans le menu de droite du site, Château-Salins, Delme, Dieuze et Vic-sur-Seille vous ...
En savoir plus...
Noir et Blanc sous le soleil...
Après une semaine de stage de peinture, sur le thème du Black & White, à l'Arsenal de Marsal, les élèves et leur maître y exposent ce ...
En savoir plus...
Deuxième vendredi treize de l'année...
Une superstition fait de cette date, dans certaines cultures, un jour de malheur ou au contraire un jour de chance. La phobie du vendredi treize ...
En savoir plus...
Un beau week-end qui incite à sortir !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Devenez : référent, milicien ou shérif ?
Après Grain de Sel qui nous le révélait le 1er juillet, c'est aujourd'hui le Républicain Lorrain qui parle du dispositif Sécurité citoyenne qui ...
En savoir plus...
Le 103e cosmonaute du monde découvre... Dieuze !
Sur la page SOCIÉTÉ/FAITS DIVERS/JUSTICE du cahier local de Sarrebourg et du Saulnois, le Républicain Lorrain nous révèle une nouvelle des plus ...
En savoir plus...
La plus longue éclipse lunaire du siècle dans la nuit du 27 juillet
Dans la nuit du 27 au 28 juillet prochain se produira une éclipse totale de Lune. L'événement sera le plus long du siècle et s'accompagnera d'un ...
En savoir plus...
Ça bouge au musée, d'après le Républicain Lorrain de Metz...
Lu dans l'édition numérique du 3 juillet 2018, dans la rubrique Culture, un rapprochement initié par le Conseil départemental serait en cours ...
En savoir plus...
Au cinéma à Dieuze en juillet 2018
 Cliquez sur l'image pour voir le programme. Et toujours les bandes annonces et synopsis dans l'agenda du Menu de droite de ce site ou dans ...
En savoir plus...
De nouvelles fouilles à Marsal
Ce ne sont malheureusement pas celles que nous espérions voir, mais bien celles concernant la nouvelle usine de méthanisation de Marsal contre les ...
En savoir plus...
Jean François Laurent : l'artiste de Lezey à la télé !
Un excellent reportage de Mirablle TV sur notre voisin de Lezey, le très célèbre sculpteur-fondeur local Jean François Laurent dans l'émission ...
En savoir plus...
Un week-end plein d'activités qui commencent dès ce vendredi...
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Dieuze lieu de décision et de vie du Saulnois...
Voici une reconnaissance écrite du Républicain Lorrain qui doit particulièrement satisfaire les Dieuzois ! Après le choix de Château-Salins ...
En savoir plus...
L'expo temporaire d'un enfant du Saulnois...
Dans son article d'hier "Roger Richard entre au Musée" Grain de Sel soulevait la question cruciale pour la vie du Musée de Vic-sur-Seille : On ...
En savoir plus...
Christian Henrion, maire de Lezey, démissionne.
Conseiller municipal depuis 1965 et maire depuis 2001 Christian Henrion démissionne à 77 ans de ses fonction de maire et de conseiller pour des ...
En savoir plus...
Premier week-end d'été qui s'annonce bien !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
L'Etoile Sportive de Marsal lance une tombola.
Célèbre pour sa qualité à peine irréprochable, la pelouse de l'ESM va faire peau neuve pour la 1ère fois de sa vie ! N'attendez plus et ...
En savoir plus...
Le Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy à la découverte du Saulnois...
Les dynamiques paysagères des vignobles de Lorraine : Quels effets pour la filière et les territoires ? La journée d’étude s’inscrit dans le ...
En savoir plus...
Saint Livier décapité par des barbares... le marronnier aussi !
L'évêché a dû s'inspirer du texte de l'affiche du film à la lettre et en voyant écrit CULTE, se dire que des arbres qui profanaient la toiture ...
En savoir plus...
Bonne fête Papa !
En France, c'est le fabricant de briquets Flaminaire qui a l'idée, le premier en 1949, de créer une fête des pères pour des raisons commerciales. ...
En savoir plus...
On va mettre le feu... à Lagarde et Château !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Après les violents orages que la France a connus, retour sur le 15 juin 1752.
Dans la nuit du 15 juin 1752, à Philadelphie (Pennsylvanie), Benjamin Franklin (46 ans) met à profit un violent orage pour lancer un cerf-volant de ...
En savoir plus...
12 juin : Journée Mondiale contre le travail des enfants
L’organisation internationale du Travail (OIT) a lancé la première Journée mondiale contre le travail des enfants en 2002 pour attirer ...
En savoir plus...
Les Tongs vous invitent sur leur pochette de CD
Salut à tous, Vous en avez sans doute entendu parler, les Tongs sortent prochainement leur premier CD, avec 6 titres, dont 5 de leur ...
En savoir plus...
Embouteillage au Conseil communautaire ce soir à Château-Salins ?!
Conseil communautaire du lundi 11 juin 2018 salle polyvalente de Château-Salins à 18h30 ... où on prend de la bouteille ! GESTION FINANCIERE ET ...
En savoir plus...
Un week-end en Tongs !?
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...