En août 1914 :

Les troupes françaises attaquent les troupes prussiennes en direction de Dieuze et Morhange, et lors de leur retraite, la ligne "Juvelize-Donnelay" est désignée par le Général Foch comme position de défense devant permettre le regroupement des troupes françaises devant Nancy.

Juvelize, à l'aller comme au retour, subit de gros dégâts. Le clocher est une cible idéale pour régler le tir de l'artillerie, ainsi que les ormes du calvaire et les Trois Croix.

En 1939 les aérostiers français prennent à nouveau position à Juvelize et en juin 1940 le village deviendra à nouveau la ligne de défense lors de la retraite des troupes françaises. Ces combats d'arrière-garde sont d'abord menés par l'armée française puis par l'armée polonaise du Général Duch.

 

Jusqu'en 1918 Juvelize s'appela Geistkirchen.

polonaises

Jeunes polonaises logeant au " Frauenlager " de Blanche Église.

Ce sont les premières femmes polonaises dans les premiers camps de travail dans les bois de Juvelize - Blanche Église au lieu-dit le "Frauenlager"des "baraques en bois de la gare"ligne qui allait de Dieuze, par la forêt, à Lezey pour ravitailler la ligne de front, en passant par Blanche Église. Auprès d'elles, des soldats prussiens.

Dans la forêt, entre Blanche Église et Juvelize, il y subsiste encore des traces de ce camp. La Prusse avait alors annexé la Poznanie comme l'Alsace Lorraine, et occupait une grande partie de la Pologne, d'où cette main d'œuvre … .à laquelle vers les années 1917, vient s'ajouter des prisonniers roumains.

Ces femmes se reposent sur le ballast sur un tas de pierres à concasser pour étayer la ligne de chemin de fer. Deux femmes au fond portent un brassard au bras gauche , peut-être des responsables de circulation sur la voie ?Il y a une femme qui porte des bandes molletières. Les soldats n'ont pas tous le même képi ?

La végétation montre que ce n'est pas la période du printemps, mais plutôt la fin de l'hiver.

Les rails sont de petits rails pour des trains à voie étroite. Le tracé de ce petit chemin de fer est encore visible dans certaines parcelles de champs. Après Blanche Église, il se dirigeait vers les sapins, direction Donnelay puis bifurquait vers Juvelize.

Une petite gare se trouvait au carrefour du chemin de Donnelay et chemin du parc communal. Il passait derrière chez Haffner ( parc à cochon ) longeait le ruisseau Reisematt et allait jusqu'aux Salées-Eaux et ensuite arrivait à la gare terminus de Lezey.

Gare de Juvelize : en haut sur le chemin de Donnelay au lieu-dit " Gros poirier "

On aperçoit la clôture grillagée de la ligne de chemin de fer, haute de plus de 2 mètres. Trois civils dont, au centre, le chef de gare, avec son képi, un ouvrier à gauche avec des bottes et un " un promeneur ", avec un chapeau tyrolien et une montre à gousset.

Une guérite ou un W.C. ,sous le toit, on peut apercevoir deux fûts en bois surmontés d'une pompe, remplie d'eau et/ou de matière grasse pour l'entretien des locomotives.

On peut voir la largeur de la ligne, un peu plus de 50 cm, elle repose sur des rondins de bois, espacés de 40cm, les interstices sont comblés de pierres concassées.

La ligne était composée d'une seule voie, très étroite, et ravitaillait au plus près possible les lignes du front, en obus.

À Salées-Eaux, se trouvait un énorme dépôt d'obus de tout calibre. La ligne était protégée par des barbelés.

À la fin de la guerre 1914-1918, les enfants de Juvelize ramassaient, chipaient les bouteilles de gaz et revendaient le cuivre…

À Juvelize , il y a encore des traces d'une voie secondaire, une voie de garage, avec quai, qui servait à réparer, à entretenir les machines, où l'on pouvait travailler sous la locomotive et les wagonnets.

Un peu plus loin sur la route de Juvelize à Blanche Église, côté gauche, une station de pompage d'eau est encore visible aujourd'hui.

Cette ligne avait un embranchement vers Marsal. Les wagonnets y transportaient surtout de la terre, du ciment, des pierres… La ligne a été supprimée en 1920.

Ces lignes secondaires n'ont rien à voir avec les grands réseaux de la " Kaiserlische General Direktion der Eisenbahnen in Elsass-Lothringen ", ce sont de petites lignes à but militaire, lignes qui devaient amener l'armement lourd au plus près de ligne de front.

Baraques en bois, qui ressemblent à des wagons, près d'une ligne de chemin de fer.

Ces soldats sous le commandement de l'officier au centre de la photo, portant un képi, bottes, sabre et ceinturon, revenaient du front de Belgique en 1914 et étaient cantonnés dans un poste de campagne.

La photo provient de Hessdorf près de Dillingen, ils logeaient dans les baraques qui sont en fait des wagons.

Il y a quelqu'un de Juvelize sur la photographie probablement Jules Haffner.

Ils gardaient aussi les prisonniers russes et surtout roumains, à partir de 1917.

Ces derniers sont tous morts, affreusement maltraités.

Ils étaient en train d'installer l'électricité ; ils avaient installé l'électricité de la rue de la Hacque jusqu'aux salines de Salées Eaux en 1917.

Le régiment de cavalerie, stationné à Dieuze, venait régulièrement, à Juvelize, nettoyer et laver ses chevaux au bassin d'eau du Gueoir.

Maison du garde - 1914 - maison Vitoux, actuellement Jean Demuth.

Au-dessus de la porte d'entrée, il y a une inscription : " Ortswache " Garde du village

Il y a un soldat avec casque, le douanier ou le planton de service et juste devant la maison d'autres soldats, qui sont sortis, de la maison probablement réquisitionnée : c'est tout simplement le poste de garde.

Des enfants de Juvelize, avec panier, figurent aussi sur la photo, ils sont venus probablement à l'épicerie juste à côté de la " Orstwache ". Cette maison était habitée par le Grand-père de Mr Gabriel Haffner.

Le dernier à droite Jules Haffner, célibataire était garde champêtre allemand, il est mort en 1919. Cette maison fut ensuite achetée par la famille Tissier pour 7 000 francs en 1921.

Le chauffage est des plus frustes, les cheminées des poêles sortent des fenêtres.

Les candidats aux élections municipales 2014
Le Ministère de l'Intérieur communique la liste des candidats   Candidatures par commune Cliquez sur la lettre ...
En savoir plus...
Gaetan Benimeddourene sur France Bleu
Ce lundi 12 novembre 2018 dans l'émission de France Beu "Comment ça va, monsieur le maire ? " le maire de Château-Salins : Gaëtan Benimeddourene ...
En savoir plus...
Lucienne et Venceslas chez Émile ce samedi 10 novembre
Ce samedi 10 novembre "En tête à tête avec Emile" - Conférence décalée sur Emile Friant à la Délivrance de Dieuze dans le cadre du Salon des ...
En savoir plus...
Crèche'N Dog  de Vic-sur-Seille à la télé sur C8
Les Animaux de la 8 est une émission animalière présentée par Sandrine Arcizet et Elodie Ageron.  Elle est essentiellement consacrée au ...
En savoir plus...
Commémorations dans le Saulnois
Avec le centenaire de l'armistice de 1918, lesbourgs-centre de Dieuze, Château-Salins et Vic-sur-Seille on voulut marquer particulièrement cet ...
En savoir plus...
Week-end de commémorations, mais pas que...
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Palmarès complet du 28e Salon des Arts de Dieuze
Le Président de l'Association des Salines Royales de Dieuze a donné lors du vernissage du 28e Salon des Arts de Dieuze, la liste des primés, mais ...
En savoir plus...
Les films de Novembre 2018 à Château-Salins...
Malgré la parution tardive du programme de la Salle Saint-Jean dès à présent sur l'agenda du site les films à voir en novembre 2018 à  ...
En savoir plus...
Premier week-end de novembre, on ne fait pas le mort, on sort !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Le 28e Salon des Arts à Dieuze est lancé !
Depuis hier après-midi la Délivrance a ouvert ses portes aux artistes ! Tous les jours de 14h à 18h, le public pourra contempler les 230 œuvres ...
En savoir plus...
La Toussaint au cimetière de Préville d' Émile Friant
S'il est une œuvre qui peut illustrer au mieux cette journée, c'est bien "La Toussaint" d'Émile Friant natif de Dieuze. alors dans le département ...
En savoir plus...
Mois sans tabac
En France, plus de 13 millions de personnes fument quotidiennement, et près de 60% des fumeurs actuels déclarent souhaiter arrêter de ...
En savoir plus...
Les films à la Délivrance en novembre 2018
Retrouvez tous les films (pour ceux de la Salle Saint Jean il vous faudra encore attendre, le programme n'étant pas diffusé...) avec leurs synopsis ...
En savoir plus...
La fête des citrouilles à Juvelize
Le temps des citrouilles est làVoici venu le temps des enfants effrayants.Le temps des sorcières est làVoici venu le jour d'Halloween, mon ...
En savoir plus...
L'Estrade de novembre 2018
Pour novembre le numéro 87 de votre mensuel est déjà paru. Au total 40 pages d'infos, de rencontres, de découvertes, à feuilleter en cliquant ...
En savoir plus...
Lucienne et Venceslas chez Émile à Dieuze
Ils seront de retour samedi 10 novembre 2018 dans la cité natale de leur cher Émile pour une conférence décalée et théâtralisée autour de ce ...
En savoir plus...
Trois événements sinon rien !
Trois événements vous sont proposés à la Délivrance à Dieuze du 3 au 18 novembre 2018. Il sont incontournables et à ne manquer sous aucun ...
En savoir plus...
Encore un WE sous le soleil, profitez-en !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Recyclage des batteries de voitures électriques à Dieuze ?
Depuis 5 ans les ingénieurs de Sarp Industrie travaillent sur le recyclage des batteries de voitures électriques sur le site de Dieuze. ...
En savoir plus...
Restauration de l'Église Saint Marien à Vic sur Seille
L’église paroissiale de Vic-sur-Seille résulte d’une histoire architecturale complexe. La présence de briquetage est à l’origine, comme à ...
En savoir plus...
Dernier WE d'été indien ? Profitez-en !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Christelle Brua mosellane et meilleure pâtissière de restaurant au monde.
Christelle Brua est la fille d'un père cadre dans une enseigne de produits laitiers ( UNICOOLAIT Sarrebourg)et d'une mère aubergiste (l’auberge ...
En savoir plus...
Si on avait la fibre... du télétravail ?
Moselle Fibre, agence départementale, est chargée de déployer un réseau public de fibre optique jusqu’à l’abonné sur 2/3 du territoire en ...
En savoir plus...
C'est reparti pour une saison avec Chansons Mêlées !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Quand un enfant de Marsal fait la promo de son musée à la radio...
C'était le mercredi 3 octobre 2018 sur Radio bleue Nord à l'émission du 12h/13h - France Bleu Midi. Vincent Hadot, natif de Marsal, faisait une ...
En savoir plus...
Au cinéma à Dieuze et à Château-Salins en octobre 2018
 Cliquez sur l'image pour voir le programme. Et toujours les bandes annonces et synopsis dans l'agenda du Menu de droite de ce site ou dans ...
En savoir plus...
Lire en fête en octobre dans le Saulnois
Les bibliothèques municipales de Château-Salins, Insming, Vic-sur-Seille et les médiathèques de Delme et Dieuze présentent. .. Il était une ...
En savoir plus...
L'Office du Tourisme du Saulnois publie son agenda d'octobre
" Dans le Saulnois, l'automne est le printemps de l'hiver " citation : Henri de Toulouse Lautrec Découvrez, appréciez et émerveillez-vous de nos ...
En savoir plus...
L'Estrade d'octobre 2018
Pour octobre le numéro 86 de votre mensuel est déjà paru. Au total 48 pages d'infos, de rencontres, de découvertes, à feuilleter en cliquant ...
En savoir plus...
Deux jours bien animés pour ce premier WE d'automne
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...

Articles anciens archivés

Utilisez aussi le moteur de recherche interne au site (en haut à gauche sous la météo)  pour retrouver un article