A la Révolution apparaît le nom Juvelize .

Le nom de Juvelize est durant cette période, dans bon nombre de documents, associé a Germain BONNEVAL régicide, qui vota la mort du roi.

Richard Bednarek, a qui nous devons cette étude historique du village, a longuement étudié la famille BONNEVAL et nous révèle les deux Germain BONNEVAL :

Germain BONNEVAL - Père (1705-1766)

Il est né en 1705 à Ogéviller. ( Village situé dans une petite plaine, sur la Verdurette et près de la route de Blâmont à Lunéville).

Selon le livre de Christian Pfister, il se maria deux fois; en fait il se maria trois fois avec :

1. Mlle Barbe BOURDON, âgée de 22 ans, comme lui, à Moncourt en Moselle, l'acte est daté du 11 mai 1727. ( il est donc né en 1705 ).

2. Élisabeth HELLUY qui lui donna huit enfants ( l'aîné est notre député régicide ), ils se sont mariés à Réchicourt le Château, l'acte est daté du 7 mai 1731.

3. Catherine CHENET, ils se sont mariés à Bourdonnay, l'acte est daté du 1er octobre 1748 ( ou 1749 ?); dont il eut encore cinq enfants. Elle est née en 1716 et est décédée à Juvelize le 14 avril 1801 âgée de 85 ans .

 

voir acte :

" Mairie de Juvelize Arrondissement communal de Château Salins Du vingt quatre germinal an neuf de la République Française ( 14 avril 1801 ) Acte de décès de Catherine Chenet décédée le vingt quatre germinal entre les neuf et dix heures du matin, rentière âgée de quatre-vingt-cinq ans, née à Lezey département de la Moselle, demeurant à Juvelize, veuve du deffunt Germain Bonneval. Sur la déclaration à moy prise par le citoyen Bonneval, rentié à Augéviller et Germain rentié à Moussey, parens à la déffunte qui ont été témoin du décès et ont signé Constaté par moy Martin Dessey, adjoint faisant fonction d'officier public d'Etat civil G Bonneval Germain B. Dessey "

Sur cet acte, signature de Germain BONNEVAL fils : "le régicide" !

Les trois femmes de Germain BONNEVAL sont toujours présentes à Juvelize.

- À l'extérieur de l'église sur le mur de la sacristie côté sud-est, on aperçoit les trois croix de forme différente portant les inscriptions suivantes dans un cartouche:

ARRETEZ + UN + MOMENT + PARENS &< AMIS + PRIEZ + POUR + LE + REPOS DE + NICOLAS + ET + JEAN + LES + BONNEVAL + ET + DE BARBE + BOURDON + &< + D'ELISABETH + HELLUY ET + DE + JANNE + ADMANT + EPOUSE + DE + BONNEVAL DECEDEE + LE + 11 + AVRIL + 1766 + AGEE + DE + 86 + ANS+ PRIEZ + AME + ET POUR + CELLE + DE + GERMAIN BONNEVAL + DECEDE + 16 + MARS +DE + LA + MEME ANNEE + PRIEZ

(Jeanne Admant est la femme de Jean Bonneval , ce sont les parents de Germain Bonneval père, qui serait mort la même année, en 1766, âgé de 61 ans)

- La paroisse possédait un Calvaire majestueux dans les champs ; calvaire érigé par une dame CHENET en 1784.

D'après les archives ce monument a été mis en pièces durant la Révolution française. Un abbé, Etienne BONNEVAL curé de Blanche Église et parent de la Fondatrice le fait reconstruire en 1806.

" On trouve su le territoire de Juvelize, un calvaire placé sur le chemin qui conduit à Marsal, avec deux statues fort bien conservées, ces statues en pierre représentent la Sainte Vierge et saint Jean. Le calvaire est dû à la piété de M. Bonneval, ancien curé de Blanche Église et à celle de Mme Bonneval sa sœur ancienne religieuse du couvent de Marsal ; mis en pièces pendant la terreur, il a été réparé en 1806 "

Il a été, ensuite, complètement détruit lors de la guerre de 1939-45.

Ce calvaire avait un point de vue remarquable ; il y avait, quatre ormes d'origine, presque bicentenaires, sciés pendant la période 1914-1918, car très abîmés, les ormes servaient à régler le tir des canons !

Des tilleuls ont été replantés - Monsieur Kugler se souvient encore quand les habitants du village allaient ramasser les fleurs des tilleuls pour en faire de la tisane - et ont définitivement disparu en 1944, lors de la terrible bataille de chars de Juvelize.

D'après les anciens, qui s'en souvenaient, il était assez grand - la croix du Christ était plus haute que les deux autres ; le Christ était le plus grand , les personnages - les évangélistes - avaient une hauteur d'un mètre quarante environ, finement travaillé.Il y avait une inscription en latin.

Il y avait trois marches pour accéder au calvaire. Malheureusement, on n'a pas de photographie !

C'est à l'emplacement de ce calvaire qu'à l'occasion du centenaire de Lourdes, on a décidé d'y ériger une grotte en 1958.

De cet ancien calvaire, quelques vestiges de personnages ont été récupérés, les maçons, qui ont construit la "grotte de Lourdes", ont mis en relief quelques débris de personnages, notamment trois têtes, une tête du Christ, une tête de la Vierge, le buste de l'apôtre St Jean ( d'après les têtes, les statues étaient en pierre d'un mètre cinquante de hauteur).

On a ainsi pu utiliser les débris et les pierres du mur d'enceinte du calvaire, ainsi que quelques restes de cimetière qui se trouvaient autour de l'église.

Au raz du sol, on a scellé la pierre du devant d'autel de l'ancien calvaire pour rappeler le souvenir de ce remarquable monument et qui porte l'inscription suivante..

CE CALVAIRE ERIGE EN 1784 PAR DAME CATHERINE CHENET VvE DE Mr GERMAIN BONNEVAL A ETE MIS EN PIECES DANS LA REVOLUTION RETABLI EN 1806 EN EXECUTION DU TESTAMENT DE LA DITE DAME PAR Mr BONNEVAL SON FILS CURE DE BLANCHE-EGLISE POUR RANIMER DANS LES CHRETIENS LA FOI EN JESUS CRUCIFIE

Il y avait une porte à double battant, ornée d'un " B " dont un des battants a subsisté jusqu'à nos jours. C'est l'actuelle porte.

Article et photos Richard Bednarek

Les candidats aux élections municipales 2014
Le Ministère de l'Intérieur communique la liste des candidats   Candidatures par commune Cliquez sur la lettre ...
En savoir plus...
Allez les Bleus !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Martine Cadoret distinguée au 35e Salon international de Vittel
Certainement une des plus belles expositions de peintures et sculptures de l'Est de la France à découvrir jusqu'au 24 juillet au palais des ...
En savoir plus...
Quatre feux d'artifices dans le Saulnois ce soir
Comme vous pouvez le retrouver dans les événements de ce jour dans le menu de droite du site, Château-Salins, Delme, Dieuze et Vic-sur-Seille vous ...
En savoir plus...
Noir et Blanc sous le soleil...
Après une semaine de stage de peinture, sur le thème du Black & White, à l'Arsenal de Marsal, les élèves et leur maître y exposent ce ...
En savoir plus...
Deuxième vendredi treize de l'année...
Une superstition fait de cette date, dans certaines cultures, un jour de malheur ou au contraire un jour de chance. La phobie du vendredi treize ...
En savoir plus...
Un beau week-end qui incite à sortir !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Devenez : référent, milicien ou shérif ?
Après Grain de Sel qui nous le révélait le 1er juillet, c'est aujourd'hui le Républicain Lorrain qui parle du dispositif Sécurité citoyenne qui ...
En savoir plus...
Le 103e cosmonaute du monde découvre... Dieuze !
Sur la page SOCIÉTÉ/FAITS DIVERS/JUSTICE du cahier local de Sarrebourg et du Saulnois, le Républicain Lorrain nous révèle une nouvelle des plus ...
En savoir plus...
La plus longue éclipse lunaire du siècle dans la nuit du 27 juillet
Dans la nuit du 27 au 28 juillet prochain se produira une éclipse totale de Lune. L'événement sera le plus long du siècle et s'accompagnera d'un ...
En savoir plus...
Ça bouge au musée, d'après le Républicain Lorrain de Metz...
Lu dans l'édition numérique du 3 juillet 2018, dans la rubrique Culture, un rapprochement initié par le Conseil départemental serait en cours ...
En savoir plus...
Au cinéma à Dieuze en juillet 2018
 Cliquez sur l'image pour voir le programme. Et toujours les bandes annonces et synopsis dans l'agenda du Menu de droite de ce site ou dans ...
En savoir plus...
De nouvelles fouilles à Marsal
Ce ne sont malheureusement pas celles que nous espérions voir, mais bien celles concernant la nouvelle usine de méthanisation de Marsal contre les ...
En savoir plus...
Jean François Laurent : l'artiste de Lezey à la télé !
Un excellent reportage de Mirablle TV sur notre voisin de Lezey, le très célèbre sculpteur-fondeur local Jean François Laurent dans l'émission ...
En savoir plus...
Un week-end plein d'activités qui commencent dès ce vendredi...
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Dieuze lieu de décision et de vie du Saulnois...
Voici une reconnaissance écrite du Républicain Lorrain qui doit particulièrement satisfaire les Dieuzois ! Après le choix de Château-Salins ...
En savoir plus...
L'expo temporaire d'un enfant du Saulnois...
Dans son article d'hier "Roger Richard entre au Musée" Grain de Sel soulevait la question cruciale pour la vie du Musée de Vic-sur-Seille : On ...
En savoir plus...
Christian Henrion, maire de Lezey, démissionne.
Conseiller municipal depuis 1965 et maire depuis 2001 Christian Henrion démissionne à 77 ans de ses fonction de maire et de conseiller pour des ...
En savoir plus...
Premier week-end d'été qui s'annonce bien !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
L'Etoile Sportive de Marsal lance une tombola.
Célèbre pour sa qualité à peine irréprochable, la pelouse de l'ESM va faire peau neuve pour la 1ère fois de sa vie ! N'attendez plus et ...
En savoir plus...
Le Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy à la découverte du Saulnois...
Les dynamiques paysagères des vignobles de Lorraine : Quels effets pour la filière et les territoires ? La journée d’étude s’inscrit dans le ...
En savoir plus...
Saint Livier décapité par des barbares... le marronnier aussi !
L'évêché a dû s'inspirer du texte de l'affiche du film à la lettre et en voyant écrit CULTE, se dire que des arbres qui profanaient la toiture ...
En savoir plus...
Bonne fête Papa !
En France, c'est le fabricant de briquets Flaminaire qui a l'idée, le premier en 1949, de créer une fête des pères pour des raisons commerciales. ...
En savoir plus...
On va mettre le feu... à Lagarde et Château !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Après les violents orages que la France a connus, retour sur le 15 juin 1752.
Dans la nuit du 15 juin 1752, à Philadelphie (Pennsylvanie), Benjamin Franklin (46 ans) met à profit un violent orage pour lancer un cerf-volant de ...
En savoir plus...
12 juin : Journée Mondiale contre le travail des enfants
L’organisation internationale du Travail (OIT) a lancé la première Journée mondiale contre le travail des enfants en 2002 pour attirer ...
En savoir plus...
Les Tongs vous invitent sur leur pochette de CD
Salut à tous, Vous en avez sans doute entendu parler, les Tongs sortent prochainement leur premier CD, avec 6 titres, dont 5 de leur ...
En savoir plus...
Embouteillage au Conseil communautaire ce soir à Château-Salins ?!
Conseil communautaire du lundi 11 juin 2018 salle polyvalente de Château-Salins à 18h30 ... où on prend de la bouteille ! GESTION FINANCIERE ET ...
En savoir plus...
Un week-end en Tongs !?
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Au ciné à Chateau en Juin
Retrouvez les bandes-annonces et synopsis de tous les films diffusés à la salle Saint-Jean à Château-Salins dans l'agenda aux dates du programme ...
En savoir plus...

Articles anciens archivés

Utilisez aussi le moteur de recherche interne au site (en haut à gauche sous la météo)  pour retrouver un article