Juvelize fût aussi visité par la Reine de France le 20 aout 1725 après son mariage célébré à Strasbourg

Figure 1: Marie Leszczinska par Jean Marc Nattier

Louis XV * avait été fiancé par le Régent à une princesse espagnole, mais l’infante n’avait encore que six ans et il était prudent de marier le plus tôt possible le roi pour assurer la succession de la couronne.

 

C’est pourquoi le duc de Bourbon se décida à renvoyer l’Infante à la maison au risque de provoquer une rupture avec l’Espagne.
C’est ainsi qu’on se tourna vers Marie Leszczinska, ** la fille du roi de Pologne déchu de son trône ; la famille Leszczinki s’était réfugiée à Wissembourg. C’est là que Marie apprit le choix français ; le mariage fut rondement mené, la cérémonie se déroula à Strasbourg le 15 août 1725, par procuration, le Duc remplaça le Roi à la cérémonie, faite par l’archevêque de Strasbourg, le cardinal de Rohan.

Le 17 août, la nouvelle reine quittait Strasbourg en calèches, carrosses et toute une petite cour
pour passer la nuit à Saverne, où l’attendait Stanislas accompagné du duc d’Orléans, du duc d’Antin et du marquis de Beauvau…

Le lendemain, 18 août, elle prit la direction de Sarrebourg.

Le 19 août elle quitta Sarrebourg, s’arrêta à Héming pour dîner dans le logis du Lion d’Or. Passant par Azoudange, elle prit la direction de Maizières les Vic, où elle fut accueillie en fanfare, elle passa la nuit dans la maison de sieur Peronnain.

Après avoir assisté à la messe du matin, du diamnche 20 août, elle quitta Maizières les Vic pour Marimont, où elle fut accueillie par par une haie d’honneur du Royal Cavalerie et celui du Maine – comme à chaque arrêt d’ailleurs –

« Au village de Donnelay, les habitants s’étoient mis sous les armes sur le chemin, le Curé de ce lieu, suivi d’une foule de païsans, dont l’une portaoit une bannière, vint processionnellemnt au-devant de la reine et l’accompagna pendant quelques temps en chantant les louanges du Seigneur, et lui faisant des vœux pour la conservation de leurs Majestez ; ils témoignèrent encore leur joie par une décharge de boëtes ou petits canons qu’ils s’étoient procurez.
Sa majesté s’arrêta en ce lieu au milieu de la campagne pour y faire collation dans son carosse, laquelle avoit été portée par le sieur Bazire fils, coureur de vin du roy, qui s’est acquitté avec soin de la fonction de sa charge dans ce voyage.

La route de poste passait à Donnelay. Pour aller de Strasbourg à Metz, on quittait le chemin actuel à Maizières et on gagnait Marsal et Vic en passant près de Marimont, au-dessus de Bru, à Donnelay, près de Juvelize et aux Trois Croix. Ce fut la route suivie par la fille du roi Stanislas allant épouser le jeune Louis XV. Elle dut s’arrêter à Donnelay, où il y avait un relai. Un souvenir de son passage existe. Les autels latéraux -- sous le vocable de la Vierge et de saint Nicolas -- en bois sculpté, sont surmontés de fleurs de lys ; sur l’un d’eux, on lit :


EX DONO
REGINAE
1725.


Ces autels latéraux ont disparu lors des combats des différentes guerres, surtout 39-45.
Les Tois Croix ne sont pas mentionnées dans le récit, elles sont probablement postérieures .

Au village d’Ivelize (Juvelize), les habitants de ce lieu rendirent les mêmes devoirs à la reine, que ceux du village de Donnelay. Sa Majesté, touchée des soins de ces zélés serviteurs, eut toujours beaucoup d’attention pour les faire récompenser ; sa charité envers les pauvres a paru dans toutes les occasions, et son amour pour cette vertu ne lui a jamais fait oublier que pour être heureux dans ce monde et dans l’autre, il faut avoir pitié des membres de Jésus-Christ ;
qui miseretur pauperis, beatus erit. "
qui a pitié du pauvre, sera heureux"
Psaume tiré de la Bible.

La misère des habitants de Juvelize devait vraiment faire pitié ! le 20 août 1725 était un dimanche de surcroit !!

Quittant Juvelize pour Marsal, par « chemin de Marsal » puis se dirigeant vers Moyenvic , elle arrivait à Vic sur Seille dans la soirée.

Figure 2: Louis XV par François-Hubert Drouais

* – Orphelin de bonne heure, roi à 5 ans il a été mal élevé, on a développé en lui que l’égoïsme et l’orgueil, on en fit un bon sportif élevé au grand air, mais son éducation intellectuelle en fut négligée ; d’une timidité maladive, il devint capricieux, indolent, incapable d’imposer sa volonté ; cependant Louis XV est resté longtemps populaire. En 1744, sa maladie à Metz suscite une vive émotion dans le pays et une joie délirante accueille la nouvelle de sa guérison. C’est alors qu’il reçoit ce surnom de Bien-Aimé qui bientôt allait devenir singulièrement ironique.
* - Il se laissa dominer par les nombreuses favorites, dont certaines ont joué un rôle politoque : la duchesse de Châteauroux et la marquise de Pompadour.

**- à défaut de beauté et d’intelligence elle était bonne, pieuse et charitable, mais elle avait sept ans de plus que le roi

– à son mariage, elle avait 22 ans et Louis XV 15 ans !
La reine, maladroite et sotte, ne sait garder ni son mari, ni son crédit. Elle se console au milieu d’un petit cercle d’amis.

Des dix enfants qu‘elle a eus, sept ont survécu : un fils et six filles.
Le dauphin Louis ( 1729-1765) pieux instruit, d’une conduite exemplaire, devait mourir prématurément.

De sa seconde femme, Marie-Josèphe de Saxe, il eut trois fils qui seront rois tous les trois :
1. Louis XVI,
2. Louis XVIII et
3. Charles X et
4. deux filles : Mesdames Clothilde et Elisabeth.

Figure 3: Carte de Cassini - on voit le chemin emprunté par la reine...

Nous sommes alors à la veille de la Révolution et lors des États Généraux de 1789, Jevelize a aussi son cahier de doléances !

Les candidats aux élections municipales 2014
Le Ministère de l'Intérieur communique la liste des candidats   Candidatures par commune Cliquez sur la lettre ...
En savoir plus...
La  MJC de Dieuze  vous propose des activités mensuelles.
Cliquez sur l'image pour télécharger le programme ATELIER « CRÉATION VÉGÉTALE »Animatrice : Sarah DEFRASNEPremier lundi du mois, sauf ...
En savoir plus...
Daniel Manzi expose à Metz !
Comme un jardinier, le photographe Daniel Manzi nous invite à parcourir le nevermore de ses "Paysages retrouvés" : Atelier Ste Croix des Arts, 2 ...
En savoir plus...
ATELIER DESSIN de la BERGERIE dès le 29 septembre à Vic-sur-Seille
Didier Ferry est très heureux de vous annoncer qu'il ouvre à Vic-sur-seille "l’ATELIER DESSIN de la BERGERIE" à partir d'octobre prochain, Au ...
En savoir plus...
Faubourg en tête de l'art affiche le sculpteur de Lezey J.F Laurent
Jean François Laurent et 11 sculpteurs exposent rue de la Citadelle à Nancy La septième édition du «Faubourg en tête de l'art» aura lieu le ...
En savoir plus...
Élections à Lezey et à Maizières-lès-Vic
Ce week-end deux élections municipales avaient lieu à Lezey et à Maizières-lès-Vic suite à des démissions au sein du conseil municipal comme ...
En savoir plus...
10ème édition  de Chansons Mêlées
« Chansons Mêlées » est le projet des Foyers Ruraux de Maizières-les-Vic et Ley, deux associations partenaires et amies qui ont fait le choix de ...
En savoir plus...
Nettoyons le Saulnois en UN jour.
Participons au nettoyage de la planète, dans le Saulnois, en un jour à l'occasion du "World clean up day" le 15 septembre 2018 ! C'est le voeu de ...
En savoir plus...
La MJC – Centre social de Dieuze lance un appel à bénévoles
Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité (CLAS) La MJC Centre Social Jacques Prévert de Dieuze organise chaque année un cycle d’actions ...
En savoir plus...
Un Atelier Photo à la MJC de Dieuze
A compter du mois de Septembre 2018, une nouvelle activité fera son apparition au sein de la MJC de Dieuze, l’Atelier Photo, numérique ET ...
En savoir plus...
Week-end Journées du Patrimoine... mais pas que !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Un millionnaire à Juvelize !
Le 8 mars 2017, c'est-à-dire il y a un peu plus d'un an et demi, le site de Juvelize avait reçu 500.000 visites. (voir ici) Aujourd'hui, ce sont ...
En savoir plus...
Tout le monde se souvient du 11 septembre... 1968 ?
Il y a 50 ans très exactement, le vol 1611 assuré par Air France, effectué par une Caravelle SE-210, en provenance d'Ajaccio et à destination de ...
En savoir plus...
Découvrir le patrimoine du Saulnois sous un nouveau jour  !
L'Office du Tourisme du Pays du Saulnois a fait paraître une brochure qui récapitule l'ensemble des manifestations qui auront lieues les 15 et 16 ...
En savoir plus...
LE SYNDROME A38 présenté par Artsénic
Il parle de plateformes téléphoniques, de l'URSSAF, du pôle emploi, etc etc... Si vous aussi vous avez eu des sueurs froides avec ...
En savoir plus...
Week-end souvenirs et en fête...
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
L'Estrade de septembre 2018
Pour la rentrée le numéro 85 de votre mensuel est paru. Au total 32 pages d'infos, de rencontres, de découvertes, à feuilleter en cliquant sur ...
En savoir plus...
La Maison de Services au Public de Vic-sur-Seille à la télé...
France 3 dans le 19/20 de son édition régionale Grand Est dédiait ce lundi 3 septembre un reportage sur l'ouverture à Vic-sur-Seille de la ...
En savoir plus...
1er Festival Photos à Vic-sur-Seille
Les Objectifs du Saulnois vous donnent rendez-vous du 13 au 16 septembre 2018 au festival photos multi-theme de Vic sur Seille. Une trentaine de ...
En savoir plus...
Le n°6 du
C'est avec un grand plaisir que La Compagnie Moi Je Tout Seul vous présente le n°6 du "Séquoia". Celui-ci sera disponible dès vendredi prochain ...
En savoir plus...
Envoyez la musique à Vic-sur-Seille et à Dieuze !
Le Saulnois a décidé d'envoyer la musique ou plus exactement , Pascal Weber met son talent au service de Vic-sur-Seille et de la MJC de Dieuze pour ...
En savoir plus...
Quand la fermeture des uns fait le bonheur des autres !
La toile intitulée La découverte du corps de saint Alexis sera déposée en prêt pour une durée de trois ans par le Musée lorrain de Nancy qui ...
En savoir plus...
Au cinéma à Dieuze et à Château-Salins en septembre 2018
 Cliquez sur l'image pour voir le programme. Et toujours les bandes annonces et synopsis dans l'agenda du Menu de droite de ce site ou dans ...
En savoir plus...
104e Anniversaire de la Bataille de Morhange à Riche
Programme de la cérémonie de ce dimanche 2 septembre à Riche 09 H.30 • Rassemblement des Personnalités et des Invités sur la place du ...
En savoir plus...
Pour la rentrée les Patrons vous invitent à faire la fête !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Une nouvelle gestion « adaptative » des espèces chassables.
Après la réunion entre Emmanuel Macron et Willy Schraen, le président de la Fédération nationale de la chasse (FNC) en présence du lobbyiste ...
En savoir plus...
On l'attendait, elle est là... mais pas tout le week-end !
Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation ...
En savoir plus...
Pourquoi  les gamins  de Juvelize se font traiter de lie-carottes ?
Avant 1870, l'évêque de Nancy était venu à juvelize pour interroger les enfants à qui il allait donner la confirmation.-Qui a trahi le Christ, ...
En savoir plus...
Week-end d'élections les 16 et 23 septembre dans le Saulnois.
Comme nous vous l'annoncions les 26 juin et 11 août derniers, les communes de Lezey et Maizières-lès-Vic vont procéder à des élections ...
En savoir plus...
Créateur et organisateur des camps de concentration, un nazi natif de Hampont
Theodor Eicke naît en 1892 à Hudingen, aujourd'hui Hampont dans le Saulnois en Moselle, alors annexée à l'Empire allemand. Son père est chef de ...
En savoir plus...

Articles anciens archivés

Utilisez aussi le moteur de recherche interne au site (en haut à gauche sous la météo)  pour retrouver un article